Quai de Bercy, ou forêt de Bondy ?

Publié le par Nectaire Tempion

Je préside la commission des Finances à l’Assemblée nationale, donc je suis compétent pour proposer le matraquage fiscal, au mépris  de nombreux traités tendant à éviter la double imposition, des Français réfugiés à l’étranger pour fuir les rapaces de ma sorte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article