Que cent fleurs de lys s'épanouissent !

Publié le par Nectaire Tempion

J’aimerais entendre et lire, de tous côtés, et sans concertation, ni esprit de calcul, des propos royalistes, simplement parce qu’il est sain, normal, évident, de tenir de semblables propos, comme on se plaint de la météo :

Quel été pourri, quelle raie publique !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article