Razzia sur la chnouf

Publié le par Nectaire Tempion

Avant de préconiser quoi que ce soit, il me semble sage d’étudier l’histoire de l’opium . Il y a là de quoi raboter plus d’une  illusion et, justement, la désillusion d’autrui m’enchante, car je suis profondément méchant.

Pour montrer ma bonne volonté, je vais quand même me fendre d’une idée en l’air : revendre à prix de dumping la dope saisie aux trafiquants ; le bénéfice ainsi dégagé serait affecté à rechercher de nouvelles prises ; les enquêtes menées à cette fin seraient qualifiées « de routine » ; les douaniers seraient stimulés  par un pourcentage, auquel auraient droit aussi les informateurs ; les trafiquants qui ne deviendraient pas informateurs ne seraient protégés ni par la douane, ni par la police.

Sale, non ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article