Supprimer l'amphi-garnison ?

Publié le par Nectaire Tempion

Le rang de sortie de l’ENA serait digne de l’Ancien Régime, au dire d’un énarque qui ne précise pas son rang de sortie. Ne croyez pas que c’est un compliment : c’est une condamnation. Le temps de la douceur de vivre, il est contre.

Je suis désolé, mais les premiers concours d’entrée, pas de sortie, sont apparus en 1747, sous cette influence chinoise dont les missionnaires furent les vecteurs. Encore s’agissait-il de corps techniques, et non de mandarinat. Le sous-préfet, père et mère de ses administrés, n’existait pas dans l’ancienne France.

Le rang de sortie, ça ne concerne que les reçus au concours d’entrée, et non les recalés, comme le citoyen Montebourg. Moins encore, ceux qui ne se sont pas présenté au concours, alors qu’ils en remplissaient les conditions, et moins encore, ceux qui n’en ont jamais rempli les conditions.

L’entrée à l’ENA couronne le mérite des pires grimpions. Renouons avec l’Ancien Régime, en commençant par supprimer l’ENA !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article