Tu ne voleras point

Publié le par Nectaire Tempion

La citoyenne Eva Joly, députée verte, a déclaré :

« Pourquoi accorderait-on le grand pardon à ces contribuables qui ont soustrait au fisc des sommes sans doute très importantes ? »

Lesdits contribuables n’ont pas, que je sache, monté d’escroquerie à la TVA. Ils ont mis leurs sous à l’abri des rapaces. Qui soustrait à leurs légitimes propriétaires des sommes très importantes ? Le père Soupe.

Je suis aise qu’une femme qui fait l’apologie de l’espionnage économique, défini et réprimé par le Code pénal suisse, ait quitté la magistrature. Je lui souhaite une juteuse carrière politicienne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article