Un de moins

Publié le par Nectaire Tempion

L’Otan a eu la peau de Saïf al-Arab Khadafi.

Pas celle de son père. Vivace, la mauvaise graine.

 

Commenter cet article