Un précepte de l'école péripatétitienne

Publié le par Nectaire Tempion

« Faut pas de crédit dans ce métier-là ».

Si le client part sans payer, tu es victime d’un viol.

Donc, règle d’or : il paie d’abord, tu l’éponges ensuite. Le petit cadeau est le bienvenu, mais facultatif.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article