Un silence assourdissant

Publié le par Nectaire Tempion

 

Y eut-il un rabin, fût-ce au fond de la Pologne, pour élever la voix contre le génocide des Vendéens ?

S’en trouva-t-il un, pour prendre le risque de sauver ne fût-ce qu’une victime du « populicide » (Babeuf) ?

Combien de Justes, au sein du peuple élu, sous la révolution française ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article