Un vrai républicain

Publié le par Nectaire Tempion

Piégé par son empreinte ADN, un individu a reconnu avoir profané des tombes militaires musulmanes à l’aide de couenne. Le malheureux ! Ignore-t-il que la couenne entre dans la composition d’une glorieuse recette de cassoulet, maintes fois honorée, sous la III°, dans les banquets radicaux-socialistes ?

Depuis quelques années, différents morceaux de l’animal cher à Grimod de La Reynière ont été détournés de leur gastronomique office à des fins profanatoires, donc laïcardes.

Au nom de la gent porcine, à laquelle je m’honore d’être associé, je proteste solennellement.

Persiste et signe : Porc.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article