Une affaire à saisir

Publié le par Nectaire Tempion

Une solde, en quelque sorte.

A Drouot, chez Europ Auction, le 21 septembre.

€ 54500 pour une superbe paire d’appliques, dignes d’un amateur ne détestant pas le grand genre.

Provenance : château de Nanteuil.

« Elles ont été acquises par le château de Versailles. C’est une très belle opération pour les conservateurs. En 1999, ils avaient tenté d’acheter aux enchères à New York des modèles similaires provenant des appartements de la Reine, vendus près de deux millions de dollars. C’est le moment d’acheter des antiquités ».

Source : « Connaissance des Arts » décembre 2011, page 114, citant Monsieur Camille Bürgi, expert de la vente.

Je suis heureux d’apprendre que le père Soupe claque avec discernement le pognon des contribuables.

Je me demande tout de même s’il faut faire de la décoration dans un monument censé voué à l’Histoire. En effet, « similaires », ces appliques ne proviennent pas des appartements de la reine.

Commenter cet article