Votre naissance

Publié le par Nectaire Tempion

 

N’a pas dépendu de vous. Vous n’avez donc aucun motif d’en être infatué, ni honteux.

Si vous l’aviez choisie, vous seriez le fruit du sultan de Brunéi et de la reine d’Angleterre, ou tout au moins celui de Fidèle Castro et de Jeanne Fonda.

Mais hélas...

Donc, elle n’est pas à la hauteur de votre mérite. J’en conviens sans ambages. Néanmoins, ce n’est pas une conséquence de l’injustice sociale :

- vous êtes né(e) dans la roture, c’est la faute à papa-maman ;

- dans la misère, idem ;

- dans un milieu borné, ringard, inculte, idem ;

- dans une famille tuyau de poêle, idem ;

- d’une prostituée et d’un père inconnu, idem ;

- de parents alcooliques, drogués, syphilitiques, idem ;

- avec le sida, idem ;

- sous X, idem.

En revanche, vous êtes responsable d’avoir fait naître vos enfants. Pas le sultan de Brunéi ni Jeanne Fonda : vous !

Vos ados souffrent : c’est de leur âge. Mais s’ils maudissent leurs géniteurs, ils ont raison.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article