Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mettez de l'ordre dans votre cervelle !

« Il est cocu le chef de gare » : point de fait dont il appartient au juge du divorce de connaître. « Elle cocufia l’empereur, Messaline » : les deux intéressés étant morts depuis belle lurette, ce point de fait concerne les historiens. « Les cocus sont...

Lire la suite

Elle est votée

En principe, je déplore que les rigolos qui siègent dans les parlements édictent l’Histoire et créent des délits d’opinion. Mais en l’occurrence je me réjouis, car l’ancien joueur de foute Erdogan m’a retourné le 23 décembre, en ces termes : "On estime...

Lire la suite

"Le plus joli cul du monde"

Celui de Joséphine (dixit Barras). A l’époque de sa spendeur, Consulat et Empire, la callypige apprécia fort la peinture de Fleury Richard et de Revoil. Pour mettre la main sur l’ouvrage de référence, paru chez Arthéna, il y a déjà longtemps, faudrait...

Lire la suite

Economisez 27 euros !

N’achetez pas « Dictionnaire de la contre-révolution », chez Perrin, 2011. Ne le volez pas non plus. « Hara-kiri » , oui, ça, non. Ce recueil compte environ deux cents courtes contributions, dues à une quarantaine d’auteurs, sous une direction dissuasive...

Lire la suite

Le despotisme met en cause des acquis

Ce changement me fait grief. Je n’avais rien promis au despote. Dois-je m’incliner avec la plus abjecte soumission ? Le rapport des forces m’est-il défavorable ? Si oui, vaut-il mieux survivre à plat ventre, ou mourir debout, les armes à la main ? L’empereur...

Lire la suite

Bien fait !

La mauvaise volonté des victimes radicalise les bourreaux. Le ressentiment des victimes, ou de leurs descendants, est donc injustifié. En revanche, la haine éternelle que les victimes inspirent aux bourreaux est fondée, car si les victimes obtenaient...

Lire la suite

Il urge d'humilier le gouvernement turc

Le ministre turc des Affaires étrangères s’ingère dans la procédure législative au Sénat. Il désire que la proposition de loi donnant une sanction pénale à la négation du génocide des Arméniens par les Jeunes Turcs, fossoyeurs de l’Empire ottoman, ne...

Lire la suite

Le derrière de Saddam

Un fragment de sa statue monumentale, mise à bas lors de son renversement. Le soldat Ely la Patate a importé « illégalement » d’Irak ce « bien culturel ». Aussi cul-turel soit-il, il n’évoque pourtant pas la partie la plus charnue du modèle. En vente...

Lire la suite