Les danseuses de la Raie publique

Publié le par Nectaire Tempion

sont les Antilles françaises.

Les refiler au président d’une république bananière serait un bon débarras.

Avant de jouer au con au-delà de toute mesure, le maire de Fort-de-France ferait bien de se souvenir des Comores.

 

 

Commenter cet article