Une évolution favorable

Publié le par Nectaire Tempion

Né dans ruisseau, j’ai, grâce à mon mérite, gravi les échelons du milieu : petite gouape, homme de main, chef de bande, parrain et président de république.

Je fais la loi.

Ce que je convoite m’est dû.

Ce que je prohibe est défendu.

Mes homologues étrangers sont de plus en plus enclins à préférer mon bon droit au mauvais droit de leurs propres ressortissants, tantôt à charge de revanche, tantôt purement et simplement.

Le droit progresse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article